Google et ses VRP locaux

Posté le 22 June 2008 @ 20:00

(From Venus)

Intéressante initiative (discrète ?) que celle de Google Business Referrals. Ou, comment Google continue à mailler les commerces locaux pour leur proposer un référencement sur leur Google maps…juste en apéritif (je dirais donc au degré présent de longitude/latitude : “tapas”). Initiative qui date du second semestre 2007, mais j’ai a priori trouvé peu d’articles français relayant l’opération (même sur Zoorgloob par exemple ; bien sûr à ne pas confondre avec le “Adsense referral program”).

Sur la page d’acceuil du programme, on peut donc lire ceci :

“Google Business Referral Representatives are active members of the Google user community who are helping to provide Maps with accurate local businesses information.
Learn more about Google Local Business Referrals.”

Intéressant parce que d’une part, nous voyons là émerger, par l’enrôlement de personnes physiques habilitées à devenir “référentes” pour visiter les commerces locaux, la constitution d’une force de vente physique qui maillera le territoire US  (expérimentation en effet limitée pour le moment outre Atlantique).

Inutile de chercher à s’inscrire aux USA, le programme est clos ; chaque “Representative” pouvait néanmoins être payé jusqu’à 10$ pour chaque commerce référencé (après vérification des informations par Google – lire ici)

Ensuite, parce que nous nous doutons bien de la puissance de proposition de services liée à l’écosystème Google : si Google indique dans un premier temps vouloir proposer aux commerçants, même si ceux-ci n’ont pas de site web, un simple référencement sur leurs Maps, la suite s’imagine facilement :

  • Quelques programmes pub avec les Adword et les Google Print Ads locales (tant qu’à faire)
  • Pas de vitrine en ligne ? Get into the Google base : indexation des informations produits que vous souhaitez référencer , et qui seront disponibles entre autres dans Google Product Search .—> (vous avez vu sur la page au dessus ? manque plus que la boite de recherche “où” ? Of course…)
  • Pas de solution de paiement ? Google Check-out y pourvoira fort bien.

Etc…Je pense ici aux organismes financiers , émetteurs de carte…Cette nouvelle forme de tiers de confiance, même si, en l’occurrence, elle se positionne pour le moment sur le “long tail” des commerçants, ne sera pas sans ré-interroger un bout de la stratégie de ces organismes..qui vont devoir travailler leur contenu d’offres auprès des retailers(programmes affinitaires, animation de réseau de partenaires, par exemple) ; bref, s’investir réellement dans le contenu et la promesse d’un accroissement de la valeur de chaque client (vous me direz, sur les marchés mâtures que sont les USA et l’Europe du Nord et du Sud, lesdits organismes n’auront pas attendu les nouveaux tiers de confiance pour s’activer sur la création de contenu…mais ces nouveaux entrants ne manqueront pas de rebattre les cartes).

Car côté logistique de la transaction financière, et de la visibilité sur le Net, ces nouveaux tiers pourraient accélérer leur prise de part de marché ; la promesse de la simplicité et d’une solution “logistique ” clés en mains séduira t-elle une cible de commerçants différents, de plus petites taille ? Sans doute.

Mais ne préjugeons pas des territoires d’aujourd’hui..ils ne définissent en rien les alliances de demain.

Alors, en France ? Euskadi Google Force soon coming in Biarritz ?

1 Rétroliens

  1. Pingback: links for 2008-06-24 | Chroniques du web le 24 June 2008

2 Commentaires

  1. Flam696
    24 June 2008 à 23:06

    C’est surtout que Google, il faut le dire si d’aucun ne l’avait remarqué, a selon moi clairement pris un énorme retard en matière de commerce de proximité face à d’autres sites web “locaux” de “petites annonces” régionales qui se sont spécialisées dans le genre avec un succès éclatant. je ne citerais deux excellents exemples :

    TOP ANNONCES : http://trc1.emv2.com/I?a=A9X7Cqj4oibc8Q64QKQTNrHjDg

    VIVASTREET : http://www.vivastreet.com/

    Heureusement que Yahoo vient d’embarquer chez Google.. ! lol

    Le commerce de proximité a de beaux jours devant lui s’il veille à ne pas se laisser séduire par les “géants de l’internet” qui ne feront je crois que reproduire ce que les supermarchés ont fait aux petits commerce : de la promotion puis de la copie puis de l’exclusion pour des marques “locales” de grandes marques (cachées).

    Petits commerçants, prudence…

  2. Nadeje
    24 April 2011 à 17:26

    Selon Cnetfrance,En 2012 il est prévu qu’environ 50% des smartphones seront sous Android, très loin devant Symbian et Windows phone 7. Google prévois d’autre part de réorganiser le contenu de youtube et de proposer des chaines payantes offrants des services similaires aux chaines classiques : sport, séries, cinéma etc. Suis-je donc le seul à me soucier de l’expension de ce qui n’étais à l’origine qu’un moteur de recherche. Un monopole n’est jamais bon surtout quand il s’agit d’organiser l’information mondiale. Google développe ses tentacules partout, dans tous les domaines. Bientôt l’entreprise imposera sa loi aux états.

Laisser un commentaire

Connexion OpenID

Connexion Standard

Options:

Taille

Couleurs